logo

Mission: Alma 3.0

France
Nom
Alma 3.0
Thématique
Science fiction / geek
Nombre de joueurs
Min = 3 , Max = 8
Niveau
Normal
Taux de réussite
50%
Temps de jeu
60 mn
Enseigne:
Alma 3.0
Description

Des satellites qui s'écrasent, un réseau téléphonique inopérant et internet coupé dans de nombreux pays... Depuis 24H un chaos technologique plonge les humains dans la détresse. Le point de départ de cette catastrophe est l'accident de voiture autonome de Sam BINGE, un célèbre Hacker de 18 ans, créateur de l'intelligence artificielle ALMA. Les experts sont formels. Libéré de son créateur, le système ALMA communique désormais de façon cryptée avec les machines et aura infecté l'intégralité des ordinateurs et smartphones de la planète d'ici 75 minutes. Electricité, eau, moyens de communication ne seront bientôt plus qu'un lointain souvenir. Pénétrez dans l'antre du Hacker et neutralisez ALMA avant qu'elle ne contrôle le monde entier...

Serial-Escapers vous aident à choisir la salle,
Réservation Escape Game Paris à trouver une dispo :
Chargement des disponibilités en cours...

Notre expérience!

On a perdu

Nous avons joué le: 11-03-2018
Nous l'avons faite en 75 minutes
La Team:
Snow, Saol, Ilpadrello, Kalrin, Chimera, Ilpadrellos padre

Note globale: 8/20

Cohérence : 2/10
Enchainement : 2/10
Quantité / Temps / Joueurs : 6/10
Originalité : 8/10
Décors : 4/10
Ambiance : 4/10
Histoire / Pitch : 6/10
Divertissement : 4/10
MJ / Aides / (Dé)Brief : 0/10
Fouille : 4/10

Notre avis:

Aujourd'hui ça va hacker sévère ! Enfin c'est ce que l'on croyait en se réveillant.
Nous arrivons sur les lieux de notre mission The escape Lab ; on nous accueille dans un hall qui est pour le moins bondé. Environ 5 groupes sont déjà présents, on nous indique que des boissons sont à notre disposition sur une table au milieu de la pièce. Il faut comprendre que The escape Lab n'est pas une enseigne en soi mais un local/entreprise qui héberge en ses lieux différents escapes. On nous installe donc confortablement dans un coin du hall pour attendre notre MJ. Je dis confortablement mais ce n'est pas tout à fait exact car nous sommes collés aux toilettes, enfin à la toilette de l'enseigne. Et un WC pour 5 groupes de 3 à 8 ben ça en fait des pipi et comme mon pouf était collé à la porte des WC, ben j'ai attendu le MJ debout. Bref on va dire que c'est la faute à pas de chance et vous allez voir que "pas de chance" c'était prise d'affection pour nous et avait décidé de nous suivre durant notre passage ici.

Notre MJ arrive, et nous emmène devant la salle avec un autre groupe. Elle nous dit que nous allons faire Alma 3.0 en même temps, en effet The escape Lab dispose de deux salles Alma 3.0. Le deuxième groupe est un groupe de jeunes... hommes... beaux... et c'est là que "pas de chance" a du se dire, oh bon sang je vais bien me marrer avec eux. Car oui nous notre groupe était plutôt......original, un daltonien, une qui n'arrête pas de parler, des italiens dont un ne parlait pas Français, et un qui se demandait s'il pourrait rentrer chez lui, car sa voiture n'avait plus de liquide de refroidissement, avec une moyenne d'age d'une 15aine d'année de plus que le second groupe.
Bref, la MJ nous fait le brief, nous explique pourquoi nous sommes là et que 50% des groupes réussissent la mission et voilà, c'est parti.
Elle fait entrer le premier groupe dans une salle, puis nous et "pas de chance" dans l'autre.
La salle dans laquelle nous nous trouvons ressemble à un labo qui se veut de geek et de hacker mais si on enlève les dessins de Goomba en pixel, la salle n'a plus rien de geek. Bon en sachant que nous sommes des geeks de première génération, nous avons juste eu une impression de ctrl+C ctrl+V de choses considérées geek/hackeur. A aucun moment durant l'escape nous avons eu l'impression d'être réellement dans l'antre d'un hacker. Que ce soient les décors qui correspondent à un stéréotype de Geek, ou l'ambiance sonore quasi inexistante sachant qu'en plus on entendait ce qui se passait dans la salle d'à côté.
Niveau énigmes nous les avons trouvés très illogiques et vraiment tirées par les cheveux. Des grosses clefs plates pour nous faire croire à un hacker... bof. Nous n'avons eu quasiment aucun indice et lorsque la MJ nous a contactée, via un petit robot, elle nous demandait de lui expliquer en détail où nous en étions et revenez point par point sur le déroulé de la mission, "avez vous trouvé cela ?" "et ça vous l'avez aussi ?". Nous avons compris à la fin pourquoi elle ne savait jamais on nous en étions.

Nous adorons les escapes mais Alma 3.0 est le seul où 5 minutes avant la fin de la mission nous voulions sortir, on ne comprenait rien, la MJ était totalement absente (nous faisions de grand signe devant la caméra pour sortir mais aucune réponse ne vint d'elle) et on tourne en rond sur l'avant dernière énigme depuis 10 bonnes minutes. Nous étions dépités et "pas de chance" était là à côté de nous pété de rire.

Arrive enfin la fin des 75 minutes et la MJ a du se dire "ah mais oui c'est vrai j'ai un autre groupe dans la seconde salle". Elle vient nous chercher et s'excuse auprès de nous car elle discutée avec l'autre groupe.
Nous faisons le debrief avec elle, elle nous explique les différentes énigmes, que nous trouvons tout de même tirées par les cheveux même en connaissant le cheminement. Nous lui expliquons que nous sommes un peu déçus de la salle mais surtout de sa passivité pendant ces 75 minutes, elle nous explique qu'elle ne voulait pas trop intervenir, pour ne pas casser l'immersion... Repérant assez facilement quand on me joue du pipeau, j'inspecte rapidement par dessus le comptoir et n'y voit qu'un casque et un écran d'ordinateur. Nous lui demandons comment peut elle faire pour suivre deux groupes de 5 joueurs chacun minimum (ici nous étions un groupe de 7 et un de 8). Elle nous répond qu'elle doit switcher en permanence entre les deux salles et après plusieurs minutes elle finit par admettre qu'elle avait passé la majorité du temps avec l'autre groupe et que c'est pour cela que nous n'avions presque pas eu d'indice, car elle ne savait pas du tout ce que nous avions fait.

Nous sommes sortis vraiment déçus de cette salle car le style des énigmes ne nous correspondaient pas, les décors n'étaient pas vraiment immersifs et la MJ n'a clairement pas fait son boulot.

+ On a aimé +

-Le principe d'un escape pour beaucoup de joueurs.
- la pièce de brief était ce qui correspondait le plus à un univers geek.

- On n’a pas aimé -

- Des énigmes illogiques
- La MJ qui a participé à nous donner une mauvaise impression de la salle.
- un monde de hacker/ geek bourré d'idées reçues.


Retour